Depuis une semaine, je suis harcelée par des marques qui m’inventent à leurs ventes privées. Tellement privées qu’on retrouve toujours à 30 clientes dans le magasin ayant eu exactement la même idée de « profiter avant les soldes », et qu’il n’y a plus aucun 38 avant même qu’elles ne commencent. Comme je suis faible, je suis inscrite sur le listing de la moitié des marques milieu de gamme.

Du coup, ils m’ont eue à l’usure et j’ai fini chez Minelli, hystérique. Et j’ai acheté ces superbes sandales léopard en me disant qu’à -40%, c’était presque un cadeau de la marque et pas un achat. 55 euros.

Elles sont parfaites pour trois raisons :

1- Elles ont une bride à la cheville, c’est ma nouvelle marotte.
2- Elles ont un talon de 5cm qui n’est pas en cuir, je peux donc partir avec le vain espoir de ne pas les avoir démolies à la fin de la saison.
3-Le léopard ne va avec rien donc va avec tout.

Et vous, vous avez commencé à faire les soldes ?

?????????????????????????????

(sandales Minelli) Read More

Au début de l’été, j’ai toujours une phase où j’ai peur d’avoir l’air d’une traînée si je sors jambes nues.

Oui c’est dans ma tête, non je ne juge pas les filles que je croise dans la rue. Mais du coup, avant d’aborder le mini-short / crop-top, je passe toujours par la phase robes de communiante. L’entrainement avant le grand saut !

Celle-ci vient de chez Paul & Joe Sister et j’ai été totalement emballée par le motif papillon. Le pollen a dû me monter à la tête parce que c’est à 10 000 lieues de ce que porte d’habitude. Genre, je trouve Naf Naf « trop cucul » et je finis avec une robe de gamine de 10 ans. D’où les talons pour qu’on ne me demande pas où est ma maman quand je vais au supermarché.

Evidemment, ce n’est pas la tenue idéale pour aller pic-niquer au jardin du Luxembourg, ça va sans dire.

?????????????????????????????

(robe Paul&Joe Sister, pochette Lancaster, sandales Geox) Read More

Ce sont souvent les pièces les plus simples qui sont les plus difficiles à trouver. Je cherchais depuis longtemps un pantalon noir enduit, ni trop plastique, ni trop cuir, ni trop coton. Et quand on cherche ce genre de pièces, on a toujours l’impression d’en avoir vu partout les 3 derniers saisons et de s’être réveillé après la bataille.

Je l’ai finalement trouvé dans le dernier endroit du monde où je pensais pouvoir trouver un pantalon à peu près bien coupé: H&M ! Je sens qu’il va m’accompagner un bout de temps. D’ailleurs, j’ai remarqué mes mes jeans préférés étaient loin d’être les plus chers. Aucune logique. J’ai des Diesel tous pourris, des Levi’s qui se détendent et d’autres que j’adore, un Zara parfait et un autre devenu informe … Si quelqu’un connait le secret du jean parfait, je suis toute ouïe !

?????????????????????????????

(Jean H&M, top Etam, sandales Jonak, gilet Kookaï) Read More

Le week-end dernier, j’étais invitée à une soirée. C’était cool. Le thème, c’était les années 80 : c’était moins cool.

Les années 80s, c’est vraiment le thème bâtard qui ne correspond à rien de précis. Du coup, dans le doute, je suis restée sur une tenue plutôt soft, et qui me permettait de porter plusieurs choses que j’avais rarement l’occasion de mettre: le top en résille, la brassière, et les escarpins en léopard rouge.

Le top en résille sur la brassière, c’est la meilleure astuce pour ne pas ressembler au bonhomme Michelin après deux mojitos… Et vous, les années 80s, ça vous évoque quoi ?

?????????????????????????????

(Escarpins Jonak, pantalon Zara, brassière H&M, pull en résille Mango) Read More

Depuis que j’ai lu l’article de la blogueuse Shoooes sur le parfait shoesing, l’idée de mettre un peu d’ordre dans mon barda me trotte dans un coin de la tête. Le problème, c’est que mon studio parisien dispose d’un espace limité, et que pour installer un dressing à la Carrie Bradshaw, il faudrait que je renonce soit à ma cuisine, soit à ma salle de bain. Ce qui me semble être une mauvaise gestion des priorités.

Hier, j’ai craqué et j’ai fini chez Conforama (La supériorité de Conforama sur Ikea ? Etre présent dans Paris intra-muros) à me demander combien de meubles à chaussures je pouvais superposer sans risquer de décéder sous une avalanche de paires de pompes. J’ai opté pour 4. J’ai sué comme un bœuf pour transporter ces 4 fois 3 kilos de cartons dans le métro parisien à l’heure de pointe. J’ai sauté le déjeuner pour tout monter tellement j’étais impatiente. J’ai regardé le résultat et je suis devenue hystérique.

Pourquoi je voulais un meuble à chaussures ? C’est économique. Moi, si je ne vois pas un objet, je l’oublie. En remplissant mon meuble, je me suis rendue compte par exemple que j’avais 5 paires de chaussures rouges. En acheter une nouvelle hier n’était donc pas forcément très malin ! Je me suis aussi rendue compte qu’il y avait 3-4 paires je n’avais JAMAIS portées.

Maintenant, il reste à trouver un système de rangement pour les bottines et les bottes. Et vous, comment vous organisez votre shoesing ?

?????????????????????????????
Read More