Foulard en soie : reconnaître le vrai du faux

Les produits en soie comme les foulards sont coûteux. Les grandes maisons de couture et les incontournables créateurs de mode en ont également fait une étoffe de choix. Pas si étonnant qu’en tant que passionnés de foulards en soie, on risque d’en acheter un faux un de ces jours. Mais cette mésaventure peut être évitée assez facilement.

A lire en complément : Quelle eau de parfum choisir pour le plus de fraîcheur ?

Le foulard en soie : un tissu de luxe tant contrefait

Même les connaisseurs peuvent se tromper s’ils ne font pas de vérification basique. Sans aller jusqu’à dire que leur prouesse force le respect, les fabricants de contrefaçons de produits en soie nous donnent du fil à retordre. Pour le ou la novice, il est impossible de distinguer un foulard en soie d’un faux. Cet aspect nacré, cette douceur et élégance réputés inégalables des vrais foulards en soie sont parfois imités à la perfection.

La soie de mûrier est un produit de luxe à traiter avec amour et respect. Seuls les vrais artisans parviennent à en faire des foulards chics et élégants. La qualité de la soie naturelle ainsi que la valeur ajoutée de la manufacture artisanale justifient le prix plus élevé de ces produits. Autant être sûr de mettre votre argent dans un produit authentique. Plusieurs méthodes éprouvées vous permettent de distinguer le vrai foulard en soie du faux.

A lire en complément : Achat de bijoux d’occasion : à qui faut-il s’adresser pour profiter des meilleures offres ?

Les méthodes pour distinguer un faux foulard en soie

La définition de la perfection est tout autre lorsqu’il s’agit de juger de l’authenticité d’un foulard en soie. Ainsi, si le foulard que vous avez en main ne présente aucune irrégularité, demandez-vous s’il ne s’agirait pas d’une contrefaçon. Effectivement, un foulard en vraie soie fait main présente presque systématiquement des irrégularités au niveau de sa trame. D’autres tests permettent de valider votre première impression.

Le test de la lumière du soleil

La surface d’un foulard en soie réfléchit la lumière d’une façon très typique. Cependant, pour reconnaître cette propriété, il faut déjà être assez familier avec cette matière. Observé sous un certain angle, le foulard en soie véritable donne des reflets de différentes couleurs. Contrairement à cela, un foulard en polyester produit des reflets blancs uniquement. Même en achetant votre foulard dans une boutique, vous pouvez effectuer ce test.

Le test de la flamme

La soie est une matière noble contrairement à la matière synthétique comme le polyester. En présence de flamme un fil de polyester brûle en créant une fumée noire accompagnée d’une certaine odeur de plastique. Par ailleurs, en retirant la flamme, le fil de polyester continue sa consumation. Un fil de soie ne brûle qu’en présence de la flamme. De surcroît, il produit une odeur plus ou moins agréable de cheveux brûlés et une cendre fine.

Un foulard en soie ne se froisse pas

Tout le monde le sait et c’est même l’une des caractéristiques les plus incontournables de ce type de tissu. Vous avez beau frotter un foulard en soie dans vos mains, vous ne parviendrez pas à le froisser. Si ce n’est pas le cas, dites-vous bien qu’il s’agit d’un faux. Néanmoins, sachez que certains tissus de soie fins peuvent se froisser.

vous pourriez aussi aimer