Les nouvelles stratégies marketing de B-Z-B

Pour devenir rentable et inspirer les jeunes gens d’aujourd’hui, Bizzbee a décidé d’entamer une transformation après ses quinze ans d’existence. Il change son nom en B-Z-B. Mais quelles sont les nouvelles stratégies marketing de B-Z-B ? Nous allons les découvrir dans cet article !

Bizzbee change son nom en B-Z-B

B-Z-B, anciennement Bizzbee, a été créé en 2005 dans le sillage des chaînes Jules et Brice. Auparavant, il ne s’adressait qu’au garçon ou fille, lycéen ou collégien, âgée de 12 à 20 ans.  Dorénavant, Bizzbee choisit de rehausser sa cible. Il se focalise maintenant sur les lycéens et les jeunes adultes âgés de 15 à 25 ans. 

A découvrir également : Adoptez la tendance des imprimés animaliers avec élégance

Le nouveau nom désigne le statut juridique de l’entreprise. Sa typo est plus marquée et moins ronde. Valerie Genevrois, ex-coordinatrice style et marketing de Camaïeu livre : « Moins de lettres, pour plus de sens ! ». Elle décrit une prononciation moins immature que Bizzbee. B-Z-B est également une dénomination qui pourrait être facilement copiée à l’international.

Atouts de B-Z-B

L’enseigne disposait déjà d’un formidable atout : être mixte. Mais cela n’était pas suffisant. Celui-ci réécrit alors sa plateforme de style et développe son offre féminine. En effet, cette dernière était en baisse et sauvegarde en ce moment des croissances « à deux chiffres ».

A lire également : Les indispensables intemporels pour une garde-robe stylée

Les gammes de couleurs sont vastes en ce qui concerne le style, notamment les basiques. Les imprimés sont également nombreux. La marque effectue de plus en plus de collabs avec des jeunes artistes ou des étudiants. Cela lui permet d’afficher des graphismes singuliers. Parfois, la frontière de genre et l’accent streetwear plus prononcé peuvent s’estomper dans les collections comme en boutique.

Stratégies de B-Z-B

B-Z-B mise davantage sur l’esprit du groupe, de crew, afin de recruter de nouveaux consommateurs et de faire connaître son évolution.  Pour recruter les visages de ses campagnes, celui-ci organise désormais chaque saison un grand casting ouvert au grand public. Valérie Genevrois expose : « Nous mettons en avant des talents, sélectionnés parmi la communauté interne et externe, et nous les faisons parler sur d’autres sujets que la mode ». De plus, dès la création, les consommateurs sont impliqués et consultés dans les choix.

Un autre pilier important de l’enseigne est l’éco-responsabilité. Depuis plusieurs années, la maison-mère est concernée par le sujet. Celui-ci avance en la matière grâce à son programme C.A.R.E.S. Le directeur général indique : « Entre 2019 et 2021, nous sommes passés de 5 à 55% de matières plus responsables (recyclées, bio ou naturelles, ndlr) utilisées pour nos produits ».

Prix chez B-Z-B

Malgré la volonté de montrer la qualité, la gamme de prix n’a pas évolué à la hausse. Pour un top, le prix est de 9 à 25 euros. Quant à un pantalon, le coût est de 39 euros. En « fabriquant moins et en vendant mieux », le tarif plus élevé des achats matières est financé par la « plus juste production » et « la baisse de la promotion ».

50 ouvertures prévues en quatre ans

B-Z-B dispose d’un fort réseau de 90 points de vente sur le territoire français. D’ici deux mois, cela lui permet de s’écrire en haut de toutes ses vitrines. Arnaud Mathon annonce : « C’est un parc encore très petit, et nous souhaiterions ouvrir 50 magasins en quatre ans, par le biais de l’affiliation ». A ce jour, une dizaine de boutiques sont déjà exécutées par des partenaires.

Les dernières ouvertures en date sont :

  • Strasbourg en septembre,
  • Mulhouse en octobre,
  • Claye-Souilly en décembre.

L’expansion internationale de B-Z-B

L’expansion internationale est aussi au cœur des préoccupations de B-Z-B. La marque a pour ambition de conquérir de nouveaux marchés à l’étranger et d’étendre sa présence dans plusieurs pays européens.

Dans un premier temps, B-Z-B compte s’implanter en Belgique et aux Pays-Bas. Ces deux pays voisins offrent un fort potentiel de développement pour la marque, notamment grâce à leur proximité géographique avec la France. Des études de marché approfondies ont été réalisées afin d’identifier les opportunités et les spécificités propres à ces marchés.

Pour mener à bien cette expansion, B-Z-B mise sur une stratégie basée sur le partenariat avec des acteurs locaux déjà implantés dans ces pays. L’idée est de s’appuyer sur leur expertise du marché et leur connaissance des consommateurs pour assurer une intégration réussie.

La première ouverture en Belgique est prévue dès l’année prochaine, suivie rapidement par celle aux Pays-Bas. Arnaud Mathon se montre confiant quant au succès de cette démarche : ‘Nous avons développé une offre produits adaptée aux attentes des consommateurs belges et néerlandais. Nous sommes convaincus que notre concept unique répondra pleinement à leurs besoins.’

Au-delà de ces deux premiers pays, B-Z-B envisage aussi d’étendre son empreinte en Europe, avec notamment des projets d’ouvertures en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni. Les équipes travaillent activement sur ces différents projets afin d’en assurer la faisabilité et la rentabilité.

Cette volonté d’internationalisation témoigne de la confiance de B-Z-B dans son modèle économique et sa capacité à s’adapter aux spécificités des différents marchés. La marque compte bien capitaliser sur son succès en France pour conquérir de nouveaux territoires et aller à la rencontre d’une clientèle internationale.

B-Z-B voit grand et vise haut avec ces nouvelles stratégies marketing. L’entreprise est déterminée à consolider sa position sur le marché français tout en se lançant à l’assaut des marchés étrangers. Cette expansion nationale et internationale promet une belle croissance pour la marque, qui entend bien marquer les esprits partout où elle se déploie.

L’importance des réseaux sociaux dans la stratégie de B-Z-B

Dans l’univers du marketing digital, les réseaux sociaux occupent une place prépondérante et B-Z-B ne fait pas exception à cette règle. Effectivement, la marque a pleinement conscience de l’importance des réseaux sociaux dans sa stratégie de communication et d’acquisition client.

Les réseaux sociaux offrent un terrain propice pour interagir avec sa communauté de fans et créer un véritable engagement autour de la marque. B-Z-B a compris que ces plateformes social media sont des outils puissants pour établir une relation privilégiée avec ses clients, mais aussi pour toucher de nouveaux prospects.

Pour cela, B-Z-B déploie une présence active sur différents réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Twitter. Chaque plateforme est utilisée de manière pertinente en fonction des spécificités du réseau et des attentes des utilisateurs.

Sur Facebook, par exemple, la marque partage régulièrement du contenu informatif sous forme d’articles ou d’infographies. Elle y organise aussi des jeux-concours exclusifs réservés à sa communauté afin de renforcer son attractivité auprès des consommateurs.

Instagram constitue quant à lui le terrain idéal pour mettre en valeur les produits phares de B-Z-B grâce à des visuels percutants et soigneusement mis en scène. La qualité est au rendez-vous avec une identité visuelle forte qui séduit les amateurs d’esthétisme tout en mettant subtilement en avant les produits proposés par la marque.

Twitter est davantage utilisé comme canal privilégié pour gérer le service clientèle ainsi que les demandes de SAV. Elle permet aux consommateurs d’interagir directement avec la marque et de poser leurs questions ou exprimer leurs avis.

Au-delà de ces trois réseaux, B-Z-B explore aussi d’autres opportunités offertes sur des plateformes telles que LinkedIn ou Pinterest. La marque reste attentive aux nouvelles tendances émergentes en matière de réseau social dans le but d’adapter continuellement sa stratégie en fonction du comportement des consommateurs.

Pour gérer efficacement cette présence sur les réseaux sociaux, l’équipe marketing de B-Z-B s’appuie sur une veille constante et utilise des outils performants pour analyser les performances et mesurer l’impact de ses actions. Cette approche data-driven permet à la marque d’affiner sa stratégie au fil du temps.

Il est indéniable que les réseaux sociaux jouent un rôle clé dans la stratégie globale de communication et d’acquisition client de B-Z-B. Cette présence active lui permet non seulement d’accroître sa visibilité, mais aussi de cultiver une communauté engagée autour de la marque. Une chose est sûre : B-Z-B ne compte pas passer à côté des opportunités qu’offrent ces nouveaux canaux digitaux et continuera à investir dans ce domaine pour renforcer son positionnement et assurer sa croissance future.

vous pourriez aussi aimer