Mode et culture : redécouvrez le Hanfu et le style chinois

Et, si vous changiez de style avec la nouvelle année ? Dans l’esprit du nouvel an chinois, vous allez redécouvrir la mode et la culture chinoise pour vous habiller ainsi que vous cultiver. Ces traditions parfois vieilles de plusieurs millénaires reviennent au goût du jour avec une touche de modernité qui ne déplaît pas.

Qu’est-ce que le Hanfu ?

Le Hanfu est un vêtement traditionnel chinois qui daterait de −200 avant Jésus-Christ à peu près. La traduction littéraire de Hanfu veut dire “des vêtements”. Un nom plutôt simple pour le vêtement des empereurs.

Lire également : Mocassins indiens : origines, styles et conseils d'achat

Un vêtement millénaire

La légende veut que le Hanfu ait été inventé par le célèbre Empereur Jaune et ses ministres. En parallèle, sa femme Leizu aurait inventé l’élevage du ver à soie pour confectionner le fameux vêtement. Le Hanfu ressemble un peu à un kimono, mais en plus élaboré et surtout, il était porté au début par les hommes puissants lors de la dynastie Shang.

Sous la dynastie Zhou, le Hanfu change de forme et s’adapte aux grandes occasions. Mais, c’est la dynastie Han qui lui donnera son nom de Hanfu et qui le généralise un peu. La dynastie Song achève ce travail de popularisation du costume traditionnel chinois. Néanmoins, le Hanfu devient interdit avec l’empereur suivant qui impose la natte mandchoue. C’est le vêtement traditionnel de cette partie du peuple chinois.

A découvrir également : Les secrets pour trouver des talons qui ne font pas mal aux pieds

Une culture différente qui finira presque pas faire disparaître le Hanfu sous la dynastie Qing, pourtant encore aujourd’hui-ci n’a pas disparu de la culture chinoise. Il est souvent utilisé aujourd’hui comme vêtement religieux pour les taoïstes et bouddhistes.

La tradition de la robe chinoise

Originaire de Chine, le Hanfu réussit à s’exporter aujourd’hui grâce à la vente en ligne comme une robe chinoise ou encore le style chinois tout simplement. Cette robe originaire de Chine est appelée le qipao ou cheongsam et sa tradition prend racine juste après le Hanfu, sous la dynastie Qing. Au début, c’était un vêtement traditionnel de Chine destiné uniquement aux femmes. Assez simple, il s’arrêtait aux genoux sans rien dévoiler des formes de la silhouette.

Mais, la Chine est peuplée de tellement de population avec chacune leur culture et leur tradition selon le siècle et le mouvement populaire, que la robe chinoise n’a pas gardé cette forme. C’est au XXᵉ siècle qu’elle commence à changer. C’est dans la ville la plus peuplée de Chine (Shanghai) qu’elle commence à devenir moulante. Ensuite, elle va adopter le fameux col qu’on lui connaît aujourd’hui. C’est le col mandarin.

Bien que ce soit un vêtement traditionnel royal, la robe chinoise est remise au goût du jour par la jeunesse et est arborée aujourd’hui comme un symbole de modernité. Le même vêtement datant de plusieurs siècles et qui était porté par des dynasties aujourd’hui disparues.

Mode et culture : redécouvrez le Hanfu et le style chinois

Qu’est-ce que le style chinois ?

Le vêtement chinois est maintenant devenu un style à part entière et en conséquence, il s’exporte partout dans le monde. Il est de plus en plus travaillé et la jeunesse actuelle se spécialise dans le streetwear, le techwear et le style genderless. Par conséquent, c’est un style pouvant aller aux hommes comme aux femmes.

Un renouveau par les jeunes

En effet, c’est la jeune génération qui mêle tradition et modernité en créant de très belles pièces de vêtements. Après seulement quelques années, on estime que la Chine aurait dépassé les États-Unis au niveau de la mode, mais pas encore la France.

C’est Wan Qian qui est devenu le visage du genre genderless en participant à l’émission en Chine “sisters who make waves”. Cette compétition musicale la fait remarquer avec son style de vêtement masculin (costume) et trop large. Un style bien chinois adopté par des milliers de jeunes depuis et toujours amélioré.

La tradition s’invite au défilé de mode

Si la Chine ne dépasse pas encore la France, elle s’invite bien aux fashion week et différents shows de mode, mais également des shows musicaux. Le style chinois fait revivre ses traditions en les mettant à la page pour en faire des vêtements du quotidien au style incroyable.

En plus de se propulser sur le devant de la scène et d’avoir du succès, ce renouveau dans la mode chinoise suit par ailleurs un modèle progressiste chinois. Celui-ci milite pour une plus grande considération de l’environnement et notre impact sur celui-ci dans la production textile.

vous pourriez aussi aimer