Top montres françaises : marques incontournables à découvrir et adopter

La France, avec son héritage luxueux et son savoir-faire artisanal, a toujours été une figure de proue dans le monde de la haute horlogerie. Alors que certaines marques suisses dominent souvent le podium des montres de luxe, l’industrie horlogère française n’est pas en reste, offrant une gamme de montres qui allient élégance et mécanique de précision. Ces créations, issues de maisons horlogères au riche passé et à l’innovation constante, sont le reflet de l’excellence française. Elles méritent une attention toute particulière de la part des amateurs de montres qui cherchent à incorporer une touche de raffinement à leur collection.

L’excellence horlogère française : un savoir-faire reconnu

La distinction n’est pas un vain mot dans le secteur de l’horlogerie française. En 2019, le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) vient couronner le travail des artisans du temps, une reconnaissance des savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence qui perpétuent l’héritage et l’innovation dans l’industrie horlogère. Détenteurs de ce label, ces ateliers et manufactures dévoilent une France qui allie tradition et avant-garde, une signature dont les échos traversent les frontières et les époques.

A lire également : Selon quels critères choisir son boardshort pour cet été ?

Au panthéon de cette excellence, le nom de Breguet résonne avec une autorité presque royale. Fondée en 1775, cette marque horlogère est un chapitre à part dans la création de l’histoire horlogère. Aujourd’hui sous l’égide du Swatch Group, Breguet continue d’incarner le luxe et la précision, témoignant de la vitalité et de la pertinence du savoir-faire français dans un marché globalisé.

La notion de luxe et d’élégance est indissociable de l’horlogerie tricolore. Cartier, fondée en 1847 et aujourd’hui membre du prestigieux Groupe Richemont, en est l’illustration parfaite avec ses modèles phares tels que la Cartier Tank et la Cartier Santos. Ces montres ne sont pas de simples instruments de mesure du temps ; elles sont des déclarations de style, des emblèmes de raffinement.

A découvrir également : Quelles chaussures adopter pour ce printemps/été 2023 ?

Avec une diversité de marques comme Pequignet, fondée en 1973, qui se positionne fièrement dans le segment des montres de luxe françaises avec des prix variant de 1000 à plus de 10000 euros, l’horlogerie française offre un spectre de choix pour ceux qui recherchent l’exception. Pequignet, comme d’autres maisons horlogères françaises, illustre cet engagement envers l’excellence, en proposant des montres qui sont autant des œuvres d’art que des instruments de précision.

Les marques de montres françaises qui définissent le luxe et l’élégance

Dans le cercle fermé de l’horlogerie, Cartier se distingue comme un joyau de la couronne. Depuis sa fondation en 1847, la maison a su imposer ses créations, telle la Cartier Tank, icône du design horloger, ou la non moins célèbre Cartier Santos. Propriété du Groupe Richemont, Cartier incarne un luxe qui transcende le temps, où la montre devient bijou, symbole d’une élégance intemporelle.

Pequignet, marque horlogère établie en 1973, se positionne sur le segment des montres de luxe avec une fourchette de prix allant de 1000 à plus de 10000 euros. Cette marque, par son positionnement, témoigne de la pluralité et de la richesse de l’horlogerie française, offrant aux amateurs des pièces d’exception, à la fois contemporaines et de grand héritage.

Le prestige de l’horlogerie française se dessine aussi à travers Bell & Ross, établie à Paris en 1992. Cette maison élabore des modèles de caractère. Conçues en Suisse, ces montres conjuguent performance et esthétique, et témoignent d’un ancrage parisien qui se reflète dans un design audacieux, inspiré de l’instrumentation aéronautique.

Hegid, néophyte audacieux du paysage horloger français depuis 2018, propose une expérience de luxe sur-mesure avec ses montres personnalisables. Pour environ 3000 euros, les clients composent leur garde-temps, fusionnant l’artisanat traditionnel et une modularité innovante. Hegid offre ainsi une nouvelle vision de l’horlogerie de luxe, où la personnalisation devient l’essence même du prestige.

Innovation et design : les créateurs français qui révolutionnent l’horlogerie

Imprégnée du style vintage et de la devise ‘less is more’, March LA. B s’érige comme une marque horlogère moderne depuis sa fondation en 2008. Ses créations, positionnées entre 250 et 1500 euros, rendent hommage à l’esthétique rétro tout en restant accessibles. March LA. B, c’est la rencontre entre un passé glorifié et une simplicité recherchée, une réponse à ceux qui aspirent à l’élégance sans ostentation.

Charlie Paris, fondée en 2014 par Ambroise Parlos et Adrien Sanglé-Ferrière, se lance dans la quête de l’élégance, de la durabilité et de l’accessibilité. Avec des valeurs fortes telles que le soutien au savoir-faire horloger français et une démarche éco-responsable, la marque incarne une vision de l’horlogerie moderne et consciente. Charlie Paris, c’est la promesse d’une montre qui ne se contente pas d’afficher l’heure : elle raconte une histoire, celle d’un engagement envers un futur plus responsable.

Le modèle Concordia, première montre automatique de Charlie Paris lancée en 2018, incarne cette vision. Associée à l’aventurier Matthieu Tordeur pour son expédition en Antarctique, Concordia se veut le symbole d’une horlogerie d’aventure, capable de résister aux conditions les plus extrêmes tout en conservant une élégance française.

Quant à l’initiative de Charlie Paris avec le lancement de la Sully en 2019, c’est une montre mécanique à remontage manuel qui défie les conventions. Elle allie précision et accessibilité, un équilibre subtil entre tradition horlogère et design contemporain. La Sully, c’est un clin d’œil à l’histoire, un hommage porté au poignet, une montre pour ceux qui apprécient le geste de donner vie à leur garde-temps.

montre française

Les montres françaises accessibles : qualité et style pour tous les budgets

Gravée dans le temps, la marque Briston s’invite sur la scène horlogère en 2012, proposant des montres oscillant entre 150 et 1300 euros. Avec une allure chic et décontractée, Briston se distingue par son approche de l’horlogerie où le style ne se mesure pas à la profondeur du portefeuille. William L. 1985 embrasse aussi ce créneau. Inspirée par les chronographes des années 1950 et produite à Shenzhen, la marque offre des montres au style rétro et à des prix allant de 150 à 850 euros, une aubaine pour les amateurs d’horlogerie vintage à la recherche d’accessibilité.

Yema, fondée en 1948, et Michel Herbelin, depuis 1947, se positionnent sur le créneau des montres haut de gamme à des tarifs qui défient toute concurrence, entre 300 et 3000 euros pour Yema, et de 300 à 1000 euros pour Michel Herbelin. Ces deux maisons horlogères françaises prouvent que l’excellence et l’élégance ne sont pas l’apanage des prix exorbitants. Elles offrent une qualité remarquable, un design soigné et une fiabilité sans faille pour un public plus large.

Quant à LIP, cette vénérable institution fondée en 1867, continue de séduire hommes et femmes avec des montres qui traversent les âges. Les prix, allant de 150 à 1500 euros, témoignent de la volonté de la marque de rendre l’horlogerie française accessible. MATWatches, établie en 2005, s’est quant à elle spécialisée dans les montres robustes avec des commandes spéciales pour les membres du RAID, affichant des montres entre 1000 et 2000 euros. Ces marques incarnent la démocratisation de l’horlogerie de qualité, prouvant que l’excellence française s’adapte à tous les budgets.

vous pourriez aussi aimer