Commerce équitable : la mode s’y met !

Que ce soit dans les magasins branchés ou dans les catalogues de vente, les vêtements en coton équitable se trouvent actuellement partout dans le monde entier. De nombreux consommateurs sont séduits par ces vêtements et décident tous d’en acheter. Pour en savoir plus sur ce mode équitable, nous vous invitons à suivre cet article !

La mode bio : sexy et branchée !

De nombreuses personnes pensent que le textile équitable est un mode démodé des années 70. Pourtant, cela est complètement faux ! Les inventeurs ont beaucoup d’ingéniosité pour concevoir des modèles à base textile. La mode éthique est suivie par ces concepteurs puisqu’elle est sexy, drôle et branchée.

A lire aussi : Comment porter le blouson aviateur ?

La mode éthique a été conçue vers les années 80. Mais, elle a été organisée que vers le début des années 2000. Afin de rééquilibrer les rapports Nord/Sud, cette forme de commerce s’avère la meilleure solution. Grâce à cette mode, les 3 milliards d’hommes peuvent s’en sortir. Elle vise en fait à rémunérer convenablement les 15 à 20 millions de personnes qui vivent du coton dans le monde entier.

Par ailleurs, vous pouvez trouver sur Isotoner des produits alliant les dernières tendances de mode éthique pour enfant, homme et femme !

A lire en complément : 7 looks avec 7 manteaux pour homme

Quel label pour une mode équitable ?

Un blouson équitable top fashion fait partie des labels pour une mode équitable. Le label Max Havelaar assure par exemple le coton employé par les marques de textile depuis un an. On le reconnait par son logo vert et bleu. Celui-ci rapporte près de 4,2 millions d’euros aux inventeurs de coton. En exportant du coton, les fonds offerts aux pays exportateurs permettront de financer des écoles, des routes, des hôpitaux, etc.

Avec modération, certaines grandes marques jouent également le jeu. Les tee-shirts éthiques qui se noient dans une gamme classique (Armor Lux, La Redoute, Cora, Chipie, Ushuaïa, …), sont des exemples. Le mode équitable est aussi adopté par Jérôme Dreyfuss et son label agri-couture ainsi que Vanessa Bruno et sa ligne de tee-shirts en coton bio. Il existe également une couette équitable créée par La Redoute destinée aux dormeurs.

Avec ses 36 partenaires, Max Havelaar a eu de bons résultats. En effet, sur la saison 2005-2006, La Redoute a écoulé près de 200 000 tee-shirts et 40 000 pour Armor Lux. Ce qui est un excellent début pour ces grandes enseignes.

La mode équitable coûte-t-elle plus chère ?

Les grandes marques accroissent la notoriété de la mode éthique. Celles-ci achètent du coton équitable chez les pays producteurs. Cependant, elles s’arrêtent là car elles ne cessent d’en créer dans leurs usines délocalisées.

Misericordia, une marque de vêtements conçus au Pérou a explosé ses ventes dans son showroom Parisien. Dans les 70 points de vente à travers le monde, celle-ci a vendu près de 15 000 vêtements chaque année. De son côté, Veja a beaucoup voyagé avant d’établir leur marque au Brésil.

Par ailleurs, les modèles chez Tudo Bom sont créés par des couturières de Cascatinha, près de Rio. Il existe une collection au design simple chez eux : Tee-shirt, sweat ou petite robe pour homme, femme et enfant. Leur prix varie entre 20 et 55 euros. Celui-ci affirme : « Nous nous engageons à être transparents sur le processus de production, les marges, l’impact social et l’environnement ».

vous pourriez aussi aimer